Mes univers & personnages

Les Routes de l’Est – le dessous des cartes

Vous le savez désormais : pour chacun de mes romans, je partage quelques cartes et/ou plans pour les amateurs de visuels et de repérages en tout genre.

Il se trouve que, pour mon dernier roman, Les Routes de l’Est (parution : octobre 2020), ces supports géographiques m’ont semblé particulièrement utiles à rassembler ici. Vous trouverez donc, outre les cartes et repères habituels dénichés çà et là, une carte récapitulant les principaux axes, peuples et bourgs/villes nécessaires à une bonne compréhension du roman (petite synthèse, d’ailleurs, par laquelle je vais commencer, avant de vous proposer des images plus “professionnelles”, mais aussi plus pointues – à étudier dans un 2e temps, cependant, pour les plus curieux et avides de détails géo-historiques d’entre vous !

Les Routes de l’Est : repères généraux liés au roman :

  • en rouge, les noms de peuples + l’Empire roman d’Orient, le monde arabe et la Rus’
  • en marron, quelques larges repères géographiques (massifs montagneux, régions…)
  • en longs traits jaunes : la superficie de la Rus’
  • en bleu : repères fluviaux et maritimes (repérez notamment les longs cours de la Volga, à l’est, et du Dniepr, plus à l’ouest ; le Don est au milieu)

Les principales routes commerciales varègues (=des Vikings de l’Est):

En violet (au milieu) : le Dniepr, ou “Route des Varègues aux Grecs” (en violet, à gauche : autre axe reliant les Varègues aux Grecs, sans traverser la Rus’ de Kiev)
En rouge (à droite) : la Volga, ou “Route des Varègues aux Arabes”

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Var%C3%A8gues#/media/File:Varangian_routes.png

L’Etat de Kiev en 912 (=l’époque de mon roman !)

Source : Larousse: https://www.larousse.fr/encyclopedie/images/L%C3%89tat_de_Kiev/1009155

Carte élargie : la Rus’ remise dans le contexte viking global

Source : https://www.larousse.fr/encyclopedie/images/Vikings_et_Var%C3%A8gues/1011204

L’Europe vers 900

L’image est dense, mais on repère bien :

  • en vert clair (au nord), la Rus’ de Kiev, son influence et sa future extension (peuples slaves)
  • en rose, l’empire byzantin
  • en vert plus foncé (tout au sud), le monde arabe
  • en crème-rose à l’est, l’empire khazare
  • en turquoise, les régions baltes
  • la mer Noire, la mer Baltique, et un bout de la mer Caspienne (coupée, à droite de la carte)
  • la Volga qui se jette dans la Caspienne après avoir traversé le royaume des Bulgares puis l’empire khazar
  • le Dniepr qui se jette dans la mer Noire
  • le peuplement magyar, en violet, au centre de la carte
  • et tant d’autres choses évoquées dans le roman !

Source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/78/R.Muir%E2%80%99s_Europe_900_modified.jpg

Carte de la Rus’ vers 1018

C’est plus tard, bien sûr, mais cette carte un peu épurée a le mérite de vous permettre de bien voir :

  • la ville de Iaroslav (écrite Yaroslav), sur la Volga
  • Novgorod tout au nord
  • Kiev et Smolensk sur le Dniepr
  • l’enclave rus’ de Tmutarakan sur la mer Noire
  • les grands lacs Ladoga et Onega tout au nord de la Rus’ (à la frontière)

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Intervention_dans_la_crise_de_succession_de_Kiev#/media/Fichier:Kievan_Rus_en.jpg

Et voilà ! J’espère qu’avec tous ces supports, votre voyage aux côtés de Sweyn, Svetlana, Ali et Sacha se fera comme une véritable croisière de plaisance ! ^^ Et que vous en sortirez tout comme moi enrichis de mille détails géographiques et historiques passionnants !

A découvrir également très bientôt sur ce blog :

A très bientôt pour de nouvelles aventures !

Aurélie

Texte : (c) Aurélie Depraz
Image : Couverture roman (c) Marine Manlay + image libre de droit

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *