Littérature, amour & érotisme

Les sous-genres de la romance historique 2/3

Suite de ce petit bilan des principaux contextes utilisés dans le cadre des romances historiques… Après un premier article sur les périodes médiévales les plus prisées,  en voici un second sur :

L’ère moderne (fin XVe-XVIe-XVIIe-XVIIIe)

Toujours en Angleterre : les Tudor & Elisabeth Iere (XVIe s.)

Mariages arrangés, intrigues de cour, complots, pirates parfois (ben oui, sous Elisabeth !)… sont les principaux thèmes.
NB : on retrouve des romances « pirates » (fortement idéalisées bien sûr) tout au long de la période moderne.
Petit listing : https://www.goodreads.com/genres/tudor-romance

Attention dans la liste ci-dessous : quelques romances mais aussi la série de « romans historiques purs » des Tudor ! De toute façon, les couvertures parlent en général d’elles-mêmes et indiquent clairement le genre…
https://booknode.com/les_tudors_49628

Une période trouble : Cromwell, les Révolutions anglaises et la Restauration (XVIIe s.)

Alors… si j’en crois mes sources « théoriques », il y aurait tout un courant de romances ancrées dans le XVIIe siècle anglais (pendant les règnes, de notre côté, de nos chers Louis XIII et Louis XIV).

« Les intrigues, beaucoup plus politiques que dans d’autres sous-genres, mettent en exergue les dissensions entre royalistes (héros ou héroïne) et les sympathisants de Cromwell », mais jouent aussi sur les clivages entre ressortissants des différentes religions (wikipedia, je vous mets le lien en fin d’article). Moi je veux bien, mais je n’ai trouvé aucun titre de romance à vous proposer (même sur Amazon !), à part celui que Wiki cite (et que j’ai trouvé sur Amazon) : La puritaine et le voyou (tout un programme !^^) : Pour le lien, cliquez ici.

J’imagine que l’essentiel des titres de cette catégorie de la fin du XXe s., n’ont jamais connu la vente en ligne et ne sont plus réédités… Si vous avez des infos sur ce sujet, n’hésitez pas à les mettre en commentaire !

L’époque géorgienne (=des différents rois “George”, en Angleterre)

— Les révoltes jacobites (1ere moitié XVIIIe)

Nous en avons déjà parlé : sous le règne des rois George Ier et Georges II, ça chauffe dans les Highlands… (cf la section sur l’Ecosse dans mon précédent article.)

— Le point de vue anglais sur la Révolution française (fin XVIIIe… évidemment)

Intéressant ! La Révolution, que nous étudions avec tant de fierté à l’école et au collège, que nous brandissons avec orgueil à la face du monde… voilà comment les Anglais la perçoivent et l’utilisent dans l’univers  de la romance historique !

  • Les Révolutionnaires sont en général présentés de façon négative (« Les sans-culotte parisiens sont décrits comme d’infâmes sanguinaires (avec des allusions à la guillotine) ».
  • Les héros de ces romances sont… les nobles, victimes du raz-de-marée révolutionnaire, émigrés, réfugiés… notamment en Angleterre.
  • Ce sont aussi les espions anglais qui viennent les aider à s’échapper !

— Les guerres napoléoniennes

Bon, d’accord, on frise déjà l’époque contemporaine, mais tant qu’on est sous les « George » d’Angleterre, puisque nous sommes du point de vue anglais… finissons-en !
Comme pour la Révolution, hormis évidemment dans des romans français (bien rares) comme la série des Marianne de Juliette Benzoni, la période napoléonienne est abordée du point de vue britannique.
Et là encore, tandis que nous écoutions, en classe, les rêves de grandeur de Napoléon, présenté bien souvent comme un héros national… ce n’est pas la première fois que je constate que, pour le reste du monde, notre « bien-aimé » Bonaparte fait souvent figure… de tyran !!!

Nous avons là encore des histoires d’espionnage d’envoyés spéciaux anglais sur le continent. Héros ou héroïnes espionnent pour le compte de la Couronne britannique afin de découvrir les secrets et projets militaires des armées françaises et de prévenir toute invasion de l’Angleterre. Les scénarios sont plus politiques qu’à d’autres époques, assez sombres également (à l’instar des romances sous Cromwell). Ces romances sont assez dures, rien à voir avec les romances « Régence » qui couvrent la période suivante…

— Côté Etats-Unis : la colonisation des Amériques (XVIe-XVIIe) & la guerre d’indépendance contre l’Angleterre (XVIIIe)

Je ne connais pas du tout ce genre de romances. Quelques intrigues liées aux Pilgrim fathers, aux premiers colons, aux premières colonies ; quelques intrigues liées à la guerre d’indépendance américaine – narrées du point de vue américain contre les méchants Red Coats, of course.

Pour s’imaginer la chose : rien de tel que le film le Patriote ! (avec Mel Gibson), même si ce n’est pas une romance, bien sûr. Mais côté reconstitution du contexte et des décors : nickel !

Et la France, dans tout ça ?

Entre les règnes d’Henri IV, des Louis (XIII à XVI), Versailles, la Révolution, les innombrables guerres, civiles et extérieures, les mousquetaires, la reine Margot, les intrigues à la cour de Catherine de Médicis, François Ier et les guerres d’Italie… ce ne sont pourtant pas les prétextes – et contextes – qui manquent !

Mais force est de constater – toujours pour les mêmes raisons – que, si les romans historiques au sens large se saisissent de nombreuses anecdotes et de grands moments de ces siècles modernes, la romance française n’en fait, pour l’instant, que peu (ou pas) de cas… à part la célèbre saga des Angélique, bien sûr ! Le best-seller d’Anne et Serge Golon, adapté en série TV dans les années 60, et qui a fait un carton.

Ces périodes m’intéressent. Néanmoins, d’autres époques m’attirent tellement plus, et j’ai déjà tant d’idées de scénarios, que si j’exploite un jour ce potentiel historique-ci… ce sera dans longtemps ! Par ailleurs, je trouve que la poudre, les mouches et les perruques manquent cruellement de potentiel de séduction, notamment pour les hommes… les culottes bouffantes, les fraises et autres fanfreluches aussi… Si je me penche un jour sur l’Histoire de France du XVIe au XVIIIe… mes héros ne risquent pas d’être nobles !!!

Texte : © Aurélie Depraz
Image : libre de droit

Et si vous voulez creuser la question : https://fr.wikipedia.org/wiki/Romance_historique et tous ses dérivés ! Par ailleurs, les plateformes d’Harlequin et d’Amazon se feront un plaisir de vous lister tous leurs trésors de romances historiques par thème !

Tagged , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *