Offres, extras, cadeaux et concours

Lova Lloyd: la diversité au cœur de la romance historique !

Petite intro

Aujourd’hui, je vous présente une nouvelle autrice de la Guilde des Histo. Les amateurs de diversité seront heureux : avec Lova, on sort des sentiers battus !

  • Avec sa saga « Regence Ladies », tout d’abord, qui a pour particularité d’avoir des héroïnes de couleur (un fait suffisamment rare en romance historique, hélas, pour mériter d’être souligné ! – voir à ce sujet mes articles sur les sous-genres de la romance historique)…
  • … mais également via ses diverses transpositions et revisitations de sujets plus… « communs » de la romance historique… dans des contextes ou des époques totalement innovants, dans sa série Wild Alpha Lords !

Ci-dessous, quelques liens utiles… :

… et, bien sûr, davantage de détails ! Allons-y !

Lova Lloyd par elle-même…

Autrice multiculturelle ayant grandi dans un milieu cosmopolite, je me sens citoyenne du monde. J’habite dans le Sud de la France, mais j’ai beaucoup voyagé et vécu à l’étranger, et cela teinte ma plume et mon message.

Petite fille, je dévorais des livres pour vaincre l’ennui. Cette passion ne m’a plus jamais quittée. La bibliothèque était mon lieu préféré, et les moments où je pouvais emprunter des romans les meilleurs de la semaine.

J’ai toujours été une créatrice d’histoires. Pendant mon enfance, j’inventais des récits que je racontais à ma plus jeune sœur. Je réalisais des bandes dessinées, j’écrivais des poèmes, des journaux et toutes sortes de textes. 

Amoureuse de la langue française, j’ai été façonnée par les classiques de la littérature du XIXe siècle. Un jour, lors d’un songe, j’ai rencontré Victor Hugo en rêve : il me conseilla de devenir écrivain. Mais je n’ai pris pas ce conseil au sérieux, j’ai fait de longues études et effectué une thèse pour devenir enseignante-chercheuse.

Ce n’est que des années plus tard que j’ai eu le déclic, à la lecture d’un livre pour enfant sur Louis XVII qui m’avait touchée. Je me suis dit à ce moment que j’aimerais susciter la même émotion chez des lecteurs. C’est ainsi que j’ai commencé ma carrière

d’autrice éditée : sous mon nom civil, j’ai publié un premier roman historique pour la jeunesse. Six autres livres ont suivi, certains publiés par de grandes maisons d’édition.

La découverte d’un biopic sur Dido Belle Lindsay, une aristocrate anglaise métisse, a été une nouvelle révélation et a marqué un autre tournant dans ma carrière littéraire. Il fallait que j’écrive l’histoire de cette femme admirable ! C’est ainsi que « Black Lady », ma première romance historique est née. J’ai pris le nom de plume de Lova Lloyd pour éviter la confusion avec mes livres jeunesse.

Ce roman a été le point de départ d’une réflexion sur l’importance de la représentation. Comme nombre de mes lecteurs et lectrices, durant mon enfance, je trouvais peu

d’ouvrages mettant en scène des personnes issues de minorités. J’ai décidé d’y remédier en créant des héroïnes et des personnages racisés forts et fascinants.

Mes romances incluent de la diversité pour refléter mon vécu et la richesse des liens humains, qui dépassent les frontières. L’amour triomphe de tout !

À travers mes écrits, j’aspire à faire voyager mon lectorat dans les périodes qui me passionnent, tout en lui procurant de belles émotions. Attention, mon féminisme et mon engagement humaniste ne sont jamais loin et pointent souvent le bout de leur nez dans mes livres…^^

Ses romans

La saga « Regence Ladies » (3 tomes)

Black Lady

Dans l’Angleterre de cette fin du XVIIIe siècle, Dido Belle cherche sa place en tant que femme et future prétendante à un mari, mais elle n’est pas tout à fait comme les autres jeunes filles de son rang : elle est métisse.

« Il est grand temps de vous marier. Toutes les deux. Si cette affaire pouvait être réglée cette année, ce serait parfait. »

Dido (Belle) a été élevée comme sa fille par Lord William Murray, humaniste et progressiste, et a partagé la même éducation que sa cousine Elizabeth, même si sa couleur de peau gêne les aristocrates de l’époque.
Les deux jeunes femmes sont en âge de se marier, et voilà qu’Edward Talbot, riche, célibataire et de bonne famille, arrive sur la scène et met en émoi les mères de jeunes filles à marier. Invitée au bal par le futur Lord, Elizabeth tente le tout pour le tout pour séduire ce cœur à prendre, mais quelle n’est pas la surprise de Dido, qui jouait alors le simple rôle de chaperonne, quand le jeune homme lui fait une déclaration et essaie de l’embrasser. En effet, sa couleur de peau choque plus d’un noble et la riche famille Connel la verrait plutôt au sous-sol avec les domestiques.
Dido se retrouve totalement perdue, d’autant plus qu’au domaine de son oncle, a fraîchement débarqué John Davinier, le nouveau régisseur des lieux, qui non seulement partage avec elle ses préoccupations politiques, mais dont la seule présence suffit à lui faire perdre contenance et déclenche des envies coupables.

Coincée entre un futur mariage dont elle ne veut pas et une relation amoureuse qui ne semble pas pouvoir se réaliser, Dido saura-t-elle choisir le meilleur pour son avenir ?

Black Lady est le premier tome de cette série de romances historiques. Chaque tome peut se lire de façon autonome.

Young Lady

Les grands-parents d’Elizabeth, qui se sentent vieillir, ne rêvent que d’une chose : la voir au bras d’un bon époux avant de rendre leur dernier souffle. Mais la jeune femme, elle, rêve de bals, d’aventures et de rendez-vous secrets.

Quand on lui propose une union arrangée avec George Finch-Hatton, 9e comte de Winchilsea, Elizabeth se rebiffe. Si George est un beau parti, il a trente-six ans, il est veuf, et père d’une petite fille qu’on dit incontrôlable. Et surtout, plus de cinq ans après son décès, il continue de pleurer sa défunte épouse.

Pourtant, un drame familial va pousser Elizabeth à revoir son jugement et elle se décide alors à laisser une chance à ce mariage arrangé. Quant à George, peu charmé par la jeune femme et son attitude qu’il juge irrévérencieuse, il s’accommodera de cette union pour le bien-être de sa fille.

Mais c’était sans compter les caractères de feu et diamétralement opposés de ce couple détonant…

Et si ces deux cœurs peu tendres l’un envers l’autre étaient pourtant faits pour se compléter ? Et si la fougue d’Elizabeth était le remède à l’âme meurtrie de George ? Et si cet homme était tout ce dont Elizabeth avait rêvé ?

Grand Lady

Ancienne dame de chambre, Ruth connaît désormais le succès avec la création de La Gazette des servantes, un journal qui relate les coulisses de la vie des Ladies de Londres.

Lorsqu’elle rencontre Arthur Turner, l’imprimeur de sa gazette, le seul professionnel de la ville ayant accepté de travailler pour une femme noire, sa vie prend un nouveau tournant.

Et quand cet homme charmant l’invite à un bal mondain, elle voit dans cette occasion une opportunité en or. Mais alors qu’elle s’était juré de ne jamais se marier pour dédier son temps à sa mère malade, Ruth doit se rendre à l’évidence : Arthur lui plaît.

Détail qui n’en est pas un cependant : la jeune femme ignore qu’Arthur est en réalité Lord et qu’il l’a conviée au bal pour faire enrager son père, qui a en horreur les personnes de bas rang.

Entre malentendus, intrigues, rivalités et trahisons, ces deux cœurs enchaînés par l’orgueil et la peur sauront-ils se laisser aller à l’amour ?

La saga « Wild Alpha Lords » (3 tomes)

Mon duc sauvage

Une réécriture de Tarzan à l’époque de Jane Austen

Épouser un duc séduisant et fortuné ? Voilà une chose que Fanny, une fille de scientifique dédaignée par les gentlemen, n’aurait jamais pensé imaginable !

Et pourtant, elle fait la découverte de sa vie le jour où elle rencontre James, une force brute sous les traits d’un dieu grec, dans la jungle africaine.

Quand il l’arrache des griffes d’un gorille, la belle Fanny décide d’enquêter sur le mystérieux passé ayant conduit son sauveur à vivre dans la forêt.

Une recherche familiale et identitaire qui rapprochera ces deux êtres que tout oppose et les emmènera des confins de l’Ouganda aux quartiers cossus du Londres du XIXe siècle.

Mais dans une société régie par la bienséance, leur partenariat triomphera-t-il de la nature sauvage de cet homme insoumis, aux manières bestiales ?

Et si le puissant James n’était pas le seul au cœur indomptable ?

Mon Highlander protecteur

dont le héros est inspiré par le Robin des Bois écossais !

Écosse, Highlands de l’Ouest, 1818

En apparence, Lady Annabelle Harrington a tout pour être heureuse : un fils chéri, une fortune considérable, des amis dévoués. Mais il lui manque l’essentiel, l’amour. Contrainte à un mariage arrangé avec un vicomte anglais, Annabelle souffre dans son ménage.

Et pour cause, elle n’a jamais oublié son premier amour, Lachlan MacGregor, un charismatique Highlander et un laird estimé, prêt à tout pour protéger les siens.

Quand elle demande le divorce à son époux, ce dernier s’y oppose. Mais l’indomptable Annabelle refuse de subir son sort. Elle retourne en Écosse où elle est née pour révéler à l’homme qu’elle aime un secret qui ébranlera son existence.

Lachlan, lui, ne pardonne pas à Annabelle de l’avoir abandonné sept ans plus tôt, sans explications, alors qu’il venait de lui offrir son cœur.

Les retrouvailles de ces amis d’enfance sont sous haute tension, d’autant plus qu’une menace pèse sur Lachlan : un officier anglais rancunier a juré de faire tomber ce voleur des montagnes. Entre secrets dévoilés, combats, affrontements avec les autorités et choix déchirants, leur amour est mis à rude épreuve.

Lachlan et Annabelle surmonteront-ils leur fierté et leur orgueil pour s’offrir une seconde chance ? Est-il trop tard pour le bonheur ?

Si vous aimez la romance historique Highlander à l’époque de la Régence anglaise et de Jane Austen, plongez au cœur des Highlands d’Écosse où deux êtres en quête de pardon et de rédemption luttent pour ce en quoi ils croient.

Mon Viking arrogant

ou comment être un Viking pendant la Régence anglaise !

Angleterre, 1818

Orpheline d’origine modeste, Cassandra sait qu’elle n’a rien à attendre de l’existence. Pourtant, une part d’elle-même rêve d’amour et d’aventure. Elle aspire à sortir de sa condition.

Son destin est bouleversé le jour où son oncle, qui l’a toujours traitée durement, l’oblige à devenir gouvernante pour un maître à la réputation sulfureuse : Nohr Wedell, un duc d’origine scandinave, dont l’arrogance n’a d’égale que son charme envoûtant. Cet homme à l’identité Viking affirmée la trouble et l’inquiète.

Embarquée à contrecœur au Danemark, Cassandra doit faire face à une nouvelle vie, s’adapter à un univers inconnu pendant les fêtes de Noël et se faire accepter de son employeur taciturne.

Pourtant, sous ses dehors revêches, Nohr cache des blessures et un passé tragique. L’âme ténébreuse du Viking intrigue de plus en plus Cassandra qui cherche à percer le mystère. En apprenant à se connaître, ces deux êtres que tout oppose se découvrent une attirance inattendue. Et si le vrai bonheur était possible dans le cadre enneigé et enchanteur du Danemark ?

Mais lorsque le terrible secret de Nohr est dévoilé, ébranlée, Cassandra remet tout en question. Parviendra-t-elle à pardonner à Nohr ses erreurs ? Et lui, trouvera-t-il le chemin de la rédemption ?

Envie de découvrir une nouvelle plume, de nouveaux univers ? C’est à vous de jouer !


Images : (c) Lova Lloyd