Mes univers & personnages

L’amour, la mer, le fer et le sang – le dessous des cartes

Comme pour mon premier roman : quelques cartes pour les amateurs de géographie, de flux humains, de détails historiques et de visuels colorés !

Du côté danois… puisque c’est ici que s’ouvre l’intrigue…

1 – La Scandinavie à l’époque viking

On voit bien la répartition des 3 peuples : Norvégiens, Danois (ou « Danes » ou « Dani »), Suédois (ou « Svearrs » ou « Varègues » ou « Rus »)

Source : https://raidsvikings.wordpress.com/

2 – Le Danemark à l’époque viking

  • Vous retrouvez les espaces maritimes de Kattegat (entre le Danemark et la Suède) et de Skagerrak (entre le Danemark, la Suède et la Norvège), que je cite dans mon roman.
  • De nombreuses îles et villes que je cite également
  • La Scanie (=sud-ouest de la Suède), qui est alors peuplée de Danois)
  • En rouge, les terres danoises, en vert, les terres suédoises, en jaune, les contrées norvégiennes
  • Un contexte caillouteux, déchiqueté et insulaire pour le Danemark…

Source : https://en.wikipedia.org/wiki/History_of_Christianity_in_Denmark#/media/File:D%C3%A4nemark_Wikingerzeit.JPG

3 – Les raids vikings vers la Grande-Bretagne

Repérez notamment les raids danois se concentrant sur la côte est de la Grande-Bretagne actuelle = la Northumbrie et l’Est-Anglie de l’époque.

Source : http://www.tassel.fr/page15.htm

4 – Le Danelaw fondé par les Danois

Un royaume qui perdurera tant bien que mal jusqu’au XIe s. ! (et vaudra à l’Angleterre d’être déchirée entre les troupes des rois et chefs de guerre danois et celles, notamment, du grand roi Alfred, puis de ses successeurs, pendant des décennies).

Ironie du sort : ces querelles entre danois implantés dans l’est de l’Angleterre, et Anglo-Saxons d’origine :

  • d’une, seront à l’origine de l’unification de l’Angleterre, puisqu’Alfred, roi du Wessex puis, petit à petit, de toutes les terres saxonnes non encore sous domination viking, sera considéré comme le sauveur des Anglo-Saxons, leur figure de proue, et, par là même, le premier « roi des Anglais »
  • de deux, parce que cette rivalité entre une lignée de rois danois et la lignée des rois anglais ne touchera sa fin qu’avec l’arrivée… de Guillaume le Conquérant, avec sa conquête du trône d’Angleterre, en 1066. A souligner : Guillaume le Conquérant, duc de Normandie, n’est autre qu’un descendant de Rollon, le chef danois qui se sera emparé de l’ouest de la Neustrie en 911 et en aura fait le duché de Normandie lorsque les Danois se tournent de nouveau vers la Francie après avoir ravagé la future Angleterre…

Source : http://www.tassel.fr/page15.htm

5 – De nouveau le Danelaw

On voit bien sur cette carte :

  • que la moitié nord de la Northumbrie restera angle et plus ou moins indépendante
  • que le Wessex englobera peu à peu les états du sud (Essex, Kent, Sussex) et la moitié ouest de la Mercie
  • que le Danelaw couvrira la moitié sud de la Northumbrie, York, la moitié est de la Mercie, l’Est-Anglie dans son intégralité
  • NB : le dénommé Guthrum mentionné à l’est de la carte sera le successeur d’Ivarr comme chef des troupes danoises quand Ivarr se tournera vers l’Irlande, alors en partie aux mains des Vikings

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Raids_vikings_en_Angleterre#/media/File:England_878-fr.svg

6 – Le Danelaw et les îles britanniques à la fin du IXe s.

Si la carte s’affiche mal, retrouvez-la meilleure définition à sa source : ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Danelaw#/media/File:Britain_886.jpg

NB : vous trouverez de très nombreuses autres cartes du Danelaw sur Google images :  de la plus schématique à la plus complexe, en passant par la plus vintage, trouvez celle qui vous donnera le meilleur aperçu de ce royaume danois en terre angle !



Du côté angle… de l’autre côté de la mer du Nord, puisque c’est ici que se poursuit l’intrigue…

1 – L’Heptarchie anglo-saxonne : 7 royaumes avant l’Angleterre

Pour commencer, une petite carte très simple de l’Heptarchie anglo-saxonne : ces 7 royaumes fondés par les Angles, les Saxons et les Jutes au sortir de l’Antiquité, lors des premiers siècles des grandes invasions (ou « migrations ») barbares : les Ve, VIe et VIIe s. L’intrigue de L’amour, la mer, le fer et le sang se déroule, rappelons-le, dans le royaume d’Est-Anglie, sur ses rivages orientaux.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Heptarchie_800.png

2 – l’Heptarchie et le reste de la Grande-Bretagne durant le Haut Moyen-Age

Un peu plus complexe, cette carte où l’on voit également les 7 royaumes en question : en rose ceux des Angles, en saumon ceux des Saxons et en rouge celui des Jutes – même si, là la fin du IXe s. (période de mon roman), le Wessex a commencé à dominer politiquement les autres royaumes du sud (Essex, Sussex et Kent). On voit aussi sur cette carte, en vert, les autres royaumes de la région, dont certains sont cités dans les premiers chapitres de mon roman : les Dalriada des Scots, les royaumes bretons du Strathclyde et du Galloway, le royaume des Pictes du Nord, et l’Irlande (qui à l’époque présentait déjà de nombreux comptoirs vikings norvégiens, comme la ville de Waterford, mentionnée dans mon roman, et visible sur cette carte. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Heptarchie#/media/File:Britain_802.jpg

 


 

Un petit rappel de la Francie de l’époque (puisqu’il en est question dans les premiers chapitres, au moment des décisions concernant les raids danois)

1 – La Francie après 843

La Francie fut le lieu privilégié des raids danois durant toute la première moitié du IXe s., avant qu’ils ne se lancent dans la conquête de l’Angleterre.

On voit ici comment la division de l’empire de Charlemagne entre ses 3 petits-fils (qui ne pouvaient pas s’entendre) en 843 a fragilisé l’empire et encouragé les raids scandinaves. Je mentionne ces dissensions internes entre carolingiens dans mon roman.

Source : https://da.wikipedia.org/wiki/Mellemfranken#/media/File:Trait%C3%A9_de_Verdun_843.png

2 – Peuples et régions de Francie et de l’Europe autour d’elle :

NB : si la carte s’affiche mal, retrouvez-la en meilleure définition ici : http://lebuzuk.blogg.org/charlemagne-depece-a116614302

A repérer, entre autres :

  • les Angles et Saxons mentionnés au niveau de la Grande-Bretagne (évidemment !)
  • les Saxons mentionnés dans le nord de l’Allemagne (=Saxe), à la frontière avec le Danemark actuel (cf épisode-massacre de Verde, raconté au début de mon roman, dès le chapitre 1, sur le massacre des Saxons puis l’assassinat d’un roi danois par Charlemagne, épisode déclencheur des hostilités scandinaves)
  • les Avars, les Slaves, les Moraves, les Byzantins à l’est (mentionnés dans mon roman dans le cadre des échanges commerciaux des Suédois)
  • la Neustrie (moitié nord de la France actuelle), où se trouve la future Normandie (terre attribuée aux Normands en 911, lorsqu’ils se détournent un peu de l’Angleterre, après y avoir fondé le Danelaw, et s’attaquent de nouveaux aux rivages francs, pour prendre possession de cette région et y fonder un duché que l’on connaît bien…)

Source : http://lebuzuk.blogg.org/charlemagne-depece-a116614302

3- Un petit aperçu des ravages causés en Francie : on comprendra la terreur semée à l’époque et la croissance de légendes extraordinaires concernant les Vikings !

Source : http://www.les-couloirs-du-temps.fr/t68-infos-l-expansion-viking.htm

4 – Autre petit aperçu de ces incursions vikings en Francie !

Source : http://idavoll.e-monsite.com/medias/images/carte-des-raids-vikings-en-france-renaud-j-in-les-vikings-en-france-2000-editions-ouest-france-p-4.jpg


Pour finir : les Invasions vikings dans leur ensemble

1 – Petit panorama des incursions vikings dans l’ouest de l’Europe (l’est, colonisé par les Varègues, n’est pas ici représenté)

On remarquera que les deux autres grandes vagues de « migrations barbares » de l’époque sont celles des Magyars (Hongrois actuels) en rose et des Sarrasins en bleu.

Source : http://www.les-couloirs-du-temps.fr/t68-infos-l-expansion-viking.htm

2 – Autre panorama

NB : Nous retrouvons notre Danelaw en rouge.

Source : https://woottonvikings.files.wordpress.com/2015/02/img_0488.jpg

3 – Panorama global sur toute l’Europe des invasions vikings

Source : Biraud Seguin sur Pinterest  https://www.pinterest.fr/pin/684265737105427474/?lp=true

J’espère que ces cartes vous auront aidé à mieux comprendre mon roman L’amour, la mer, le fer et le sang.

A bientôt le making-of de ce même roman, et de nombreux bonus à regarder sur l’ère viking !^^

 

Texte : © Aurélie Depraz
Sources cartes : voir lien sous chaque carte.

Tagged , , , , , ,

1 thought on “L’amour, la mer, le fer et le sang – le dessous des cartes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *